Stéphane – Manua poterie (Tahiti)

Je suis potier professionnel depuis 20 ans. Avant de me mécaniser, je travaillais au tour tous les jours pendant 8 ans. Je tournais jusqu’à 6 kilos mais j’avais des difficultés au-delà. Je voulais apprendre à tourner  plus gros. Marc a bien voulu me donner une  formation  de tournage en visioconférence. C’était une première pour moi. J’ai dû revoir toutes

Hélène (Paris)

Peintre à l’origine, je travaille la céramique sculpturale depuis une dizaine d’année. J’ai rencontré une frustration grandissante avec les émaux du commerce que j’utilise, aussi beaux soient-ils. Je cherchais une méthode pour élaborer des émaux plus en adéquation avec mes pièces mais je ne voulais pas tout connaître sur l’émail, seulement comprendre un fonctionnement. Je

Valérie (St Martin des Champs)

En tant que céramiste professionnelle, Marc m’a donné des conseils très précis et ciblés sur le travail de la porcelaine que je pratique au quotidien, tant sur le plan du tournage que le séchage des pièces. Il a confirmé certains points dont j’avais déjà conscience et m’a apporté des gestes et des façons de gérer

Brune (Paris)

Ayant une pratique très régulière du tournage et des gestes bien ancrés (j’enseigne moi même dans mon atelier), je me suis trouvée confrontée à des difficultés lorsque j’ai cherché à vraiment augmenter mes poids de terre. Je me suis donc précipitée lorsque j’ai découvert la formation de tournage grands volumes proposée par Marc Uzan à

Valérie (St Martin des Champs)

Je suis très satisfaite du stage avec Marc Uzan car il a répondu à toutes mes attentes et même plus ! J’y ai trouvé une méthode claire, simple, rapide et efficace pour avancer dans mes recherches. Sans aucun calcul, comme souvent dans les autres stages que j’ai faits auparavant, j’ai pu réaliser presque une centaine d’essais

Sarah (Moutiers-les-Mauxfaits)

Ce stage très dense permet d’acquérir une vraie autonomie dans la recherche d’émaux. Nous avons appris à réaliser des essais assez simplement (avec un peu de rigueur mais très peu de calculs), à analyser et utiliser les résultats. Avant cette semaine de formation, je n’avais jamais osé me lancer seule dans la modification de recettes,

Emma (Cadenet)

Le stage de tournage chez Marc : Il y aura eu l’avant et l’après… Plus rien ne sera jamais pareil à tous les niveaux, après ce stage. – une nouvelle vision de ce métier très professionnelle, pointue, exigeante,  que je n’imaginais pas avant de rencontrer Marc. Sa recherche de pureté, son regard sur la forme,

Marine (Lyon)

J’aurais du commencer par la ! Avec Marc, tout tourne autour du confort de travail et de l’atteinte des objectifs fixés. J’avais déjà suivi un stage de conception et recherche des émaux de grès qui avait totalement décomplexé et simplifié le travail tout en économisant un temps dingue. Le stage de « TOURNAGE GRANDES PIÈCES » produit les mêmes

Marie-Claude (Saint-Etienne)

Chez Marc Uzan, en entrant dans son atelier il y a d’abord un lieu où on se sent bien, très lumineux, avec de belles pièces tournées par Marc qui donne envie de se mettre au travail. Puis il y a l’accueil, il prend le temps de savoir où on en est dans le tournage et

Odile (Versailles)

Stage de Tournage de 5 jours très satisfaisant. Je ne suis pas débutante, j’avais pour projet de réaliser de grosses pièces. Objectif atteint. Marc a pris le temps de nous faire travailler les gestes efficaces, nous avons “fait nos gammes” en augmentant progressivement le poids. Attentif à notre travail, nous donnant des conseils, il nous